1 Impasse de La Panouche 83260 LA CRAU
06 49 88 75 83
paroissedelacrau@gmail.com

Annonces du dimanche 14 mars

Paroisse Notre-Dame de la Visitation de La Crau

Annonces du dimanche 14 mars

 « Réjouissez-vous avec Jérusalem ! » (Is 66,10)

Vendredi 19 mars, solennité de saint Joseph – messe à 12h30.

Au cours de la messe présidée par notre évêque Mgr Dominique Rey, sœur Agnès renouvellera ses vœux de consacrée. Pas de messe à 8h30. Adoration à 11h30.

Tous les vendredis de carême, Chemin de Croix

A 15h à la chapelle de La Moutonne et à 17h à l’église.

Samedi 20 mars, 11h, Rencontres « Qui cherches-tu ? »

Un moment d’étude accessible et fraternelle de notre foi catholique. « Comprendre pour croire », disait saint Anselme. Si vous avez soif d’apprendre, si vous avez des questions sur la foi et la vie chrétienne, si vous êtes disposé à encourager d’autres frères et sœurs, c’est pour vous ! Bien sûr, l’horaire adapté aux restrictions n’est peut-être pas le meilleur… Rdv à la salle Saint-Martin.

Dimanche 21 mars : prière pour nos malades. 

Messes de 9h à La Moutonne et de 10h30 à l’église. N’hésitez pas à écrire leur nom sur les feuilles prévues.

Jeudi 25 mars : solennité de l’Annonciation du Seigneur

Messe à 17h. Chapelet à 16h30. Adoption spirituelle de l’enfant à naître à la fin de la messe.

En ce jour saint où le Fils de Dieu s’est fait homme en Marie, nous penserons avec inquiétude aux enfants conçus dont la vie est menacée. A la suite de saint Jean-Paul II, nous sommes tous appelés à prendre notre place dans la lutte et la prière pour la défense de la vie. Nous vous proposons la démarche de l’adoption spirituelle de l’enfant à naître qui se fera principalement à la fin de la messe. C’est l’engagement d’une prière quotidienne pour neuf mois pour un enfant conçu, en danger d’être avorté, dont le nom est connu de Dieu seul. On  demande pour ses parents la grâce de l’accueil de la vie. Cette belle proposition est expliquée sur le tract.

Location chambre

Un jeune paroissien célibataire recherche une chambre à louer à La Crau. Si vous avez des idées, parlez-en au père Antoine.

Qu’est-ce qu’un évêque ?

Puisque nous avons la grâce d’accueillir notre évêque le 19 mars, il est bon de rappeler ce qu’est un évêque.

Aux premières années de l’Église, les apôtres établirent, à la tête des communautés chrétiennes, des responsables, appelés épiscopes (protecteurs, surveillants) ; ils leur imposèrent les mains, comme le relatent les Actes des Apôtres et les lettres de saint Paul, pour leur transmettre, en même temps que le don de l’Esprit Saint, les missions qu’eux-mêmes avaient reçues du Christ : enseigner, sanctifier (baptiser, célébrer l’Eucharistie, etc…), et gouverner (rassembler et conduire) le peuple de Dieu. Par leur ordination épiscopale, les évêques (choisis parmi les prêtres) reçoivent, comme les apôtres, la plénitude du sacrement de l’ordre. Ils sont les successeurs des apôtres. C’est un prêtre nommé par le Pape, et ordonné évêque par un évêque. Avec tous les évêques de l’Eglise catholique, il est membre du Collège épiscopal (l’ensemble des évêques catholiques) uni à l’évêque de Rome dans la communion. 

Un évêque est le pasteur de l’Eglise locale (diocèse) qui lui est confiée, son chef et serviteur, docteur de la foi catholique et garant de sa pureté.

CEC 886 : « Les évêques sont, chacun pour sa part, principe et fondement de l’unité dans leurs Eglises particulières. Comme tels ils exercent leur autorité pastorale sur la portion du peuple de Dieu qui leur a été confiée, assistés des prêtres et des diacres. Mais, comme membres du collège épiscopal chacun d’entre eux a part à la sollicitude pour toutes les Eglises (particulières), qu’ils exercent d’abord en gouvernant bien leur propre Eglise comme une portion de l’Eglise universelle, contribuant ainsi au bien de tout le Corps mystique. Cette sollicitude s’étendra particulièrement aux pauvres, aux persécutés pour la foi, ainsi qu’aux missionnaires qui oeuvrent sur toute la terre ». 

CEC 896 : « Le Bon Pasteur (Jésus) sera le modèle de la charge pastorale de l’évêque. Conscient de ses faiblesses, l’évêque peut se montrer indulgent envers les ignorants et les égarés. Qu’il ne répugne pas à écouter ceux qui dépendent de lui, les entourant comme de vrais fils … Quant aux fidèles, ils doivent s’attacher à leur évêque comme l’Eglise à Jésus-Christ et comme Jésus-Christ à son Père ».

« Suivez tous l’évêque, comme Jésus-Christ suit son Père.  Que personne ne fasse en dehors de l’évêque rien de ce qui regarde l’Eglise » (S. Ignace d’Antioche).

Prions pour notre évêque Dominique et tous les évêques !