1 Impasse de La Panouche 83260 LA CRAU
06 49 88 75 83
paroissedelacrau@gmail.com

Annonces du dimanche 16 mai

Paroisse Notre-Dame de la Visitation de La Crau

Annonces du dimanche 16 mai

 « Je crois en l’Eglise… apostolique. » 

(Credo de Nicée-Constantinople)

Jeudi 20 mai, 20h-20h45 : Soirée de préparation à la Pentecôte à l’église.

Louange, invocation du Saint-Esprit sur l’Eglise et sur le monde.

Rencontre de la Visitation : jeudi 20 mai de 15 à 17h à la chapelle du Fenouillet. Un moment spirituel et fraternel, ouvert à tous. A la découverte du bienheureux Charles de Foucauld, bientôt canonisé. Pour tout renseignement, contacter Marie-Annick Larignon (0688491267).

A partir du samedi 22 mai, la messe anticipée sera célébrée à 18h, précédée du chapelet à 17h30.

Samedi 22 mai 

– fête de sainte Rita et bénédiction des roses à 8h30

– confirmations de 8 paroissiens à Saint-Maximin. Prions pour eux !

Soutien aux chrétiens d’Orient

Le Bol de riz du Carême ayant encore été annulé cette année, nous vous proposons de faire un don pour soutenir nos frères chrétiens d’Orient.

Le relais diocésain de SOS Chrétiens d’Orient nous a proposé de contribuer financièrement au projet des Sœurs Maronites de la Sainte Famille à Banias (Syrie), encouragé par l’évêque de Lattaquié : création d’un centre d’aide social (nourriture, produits de première nécessité), d’un centre d’alphabétisation pour femmes, et d’un programme de soutien psychologique pour enfants de 8 à 12 ans. 

La collecte se fera sur les 2 WE des 15-16 et 22-23 mai. Après ce premier pas paroissial, nous verrons ensuite comment établir une relation vraiment fraternelle avec ces frères de Syrie.

« Rénovation familiale, 

comme un hôpital de campagne après une bataille ! »

Pour fêter les cinq ans du texte du Pape François, « La joie de l’amour », sur l’amour conjugal et la famille, une série de 4 conférences-débats est proposée pour présenter ce texte magnifique qui peut fortifier particulièrement les couples et les familles. Mercredis 26/05, 2/06 de 19h30 à 20h50, et mercredis 9/06 et 16/06, de 20h à 21h30 

à la salle Saint-Martin. Ouvert à tous.

Rappel : dimanche 6 juin, fête du Saint-Sacrement, venue de notre évêque Mgr Dominique Rey

Messe à 10h30 à l’église, suivie d’un apéritif fraternel à la maison paroissiale. Réservez la date ! La visite de l’évêque dans une paroisse est un grand événement et une bénédiction pour tous !

Film-documentaire « Faustine, apôtre de la Miséricorde » au cinéma Le Rio à Solliès-Pont, vendredi 28 mai à 19h, dimanche 30 mai à 16h15 et 18h30. Places limitées, jauges respectées.

Faustine, apôtre de la miséricorde – film 2019 – AlloCiné (allocine.fr)

ESPACE COUPLES

A l’occasion du 5ème anniversaire du texte du Pape François « La joie de l’Evangile » sur l’amour dans la famille, nous vous proposons pendant quelques semaines de courts extraits pour vous aider à grandir dans l’amour.

– lire à haute-voix en couple ou en famille, ou même seul !

– échanger à partir de cette question : en quoi cet extrait éclaire notre vie de couple/famille ?

– faire une prière toute simple de remerciement pour votre couple et votre famille.

« L’amour n’envie pas » (1Corinthiens 13,4)

« 95. Ensuite on rejette, en tant que contraire à l’amour, une attitude désignée comme ‘‘zeloi’’ (jalousie ou envie). Cela signifie que dans l’amour on peut pas se sentir mal à l’aise en raison du bien de l’autre (cf. Ac 7, 9 ;17, 5). L’envie est une tristesse à cause du bien d’autrui, qui montre que le bonheur des autres ne nous intéresse pas, car nous sommes exclusivement concentrés sur notre propre bien-être. Alors que l’amour nous fait sortir de nous-mêmes, l’envie nous porte à nous centrer sur notre moi. Le véritable amour valorise les succès d’autrui, il ne les sent pas comme une menace, et il se libère du goût amer de l’envie. Il accepte que chacun ait des dons différents et divers chemins dans la vie. Il permet donc de découvrir son propre chemin pour être heureux, permettant que les autres trouvent le leur. 

96. En définitive, il s’agit d’accomplir ce que demandent les deux derniers commandements de la Loi de Dieu : « Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain. Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, rien de ce qui est à ton prochain » (Ex 20, 17). L’amour nous porte à un sentiment de valorisation de chaque être humain, en reconnaissant son droit au bonheur. J’aime cette personne, je la regarde avec le regard de Dieu le Père qui nous offre tout « afin que nous en jouissions » (1Tm 6, 17), et donc j’accepte en moi-même qu’elle puisse jouir d’un bon moment. Cette même racine de l’amour, dans tous les cas, est ce qui me porte à m’opposer à l’injustice qui consiste en ce que certains ont trop et que d’autres n’ont rien ; ou bien ce qui me pousse à contribuer à ce que les marginalisés de la société puissent aussi connaître un peu de joie. Cependant cela n’est pas de l’envie, mais un désir d’équité ».